Billet de blogue

Photo : Trésors cachés de la Gaspésie

Trésors cachés de la Gaspésie – La rivière Petit-Pabos

La rivière Petit Pabos est tributaire, comme les rivières Grand Pabos Nord et Grand Pabos Ouest, du golfe du Saint-Laurent. Elle prend sa source dans les hauts plateaux gaspésiens à une altitude de 450 mètres et coule sur un parcours sinueux d’une distance de 55 kilomètres avant de se jeter dans le golfe du Saint-Laurent, à la hauteur du village de Pabos.

On peut actuellement pêcher sur les 20 premiers kilomètres, à gué, dans 7 secteurs (3 contingentés) jalonnés de 63 fosses. Outre le saumon bien sûr, la truite de mer (omble de fontaine), l’épinoche à trois épines, l’anguille d’Amérique, le poulamon atlantique et l’éperlan arc-en-ciel sont de petites espèces qui cohabitent.

L’eau de la rivière Petit Pabos est étonnamment cristalline, voire émeraude. Sa température est froide, même durant toute la saison étant donné le parcours montagneux. Son débit est rapide et constant mais change rapidement avec les pluies et son niveau est élevé en début de saison, peut être moyen à bas en mi-saison et ensuite, peut remonter en septembre. Le fond est très clair et constitué principalement de gravier.

http://www.troisrivierespabos.com/
https://www.google.ca/maps/place/48%C2%B023%2709.5%22N+64%C2%B036%2703.6%22W/@48.378202,-64.601927,14z/data=!4m2!3m1!1s0x0:0x0

Pour voir la série Web des Trésors cachés : http://www.evasion.tv/emissions/les-tresors-caches-de-la-gaspesie

Partagez ce billet :
13 / 225

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie