Billet de blogue

Salade avec crabe tourteau. Photo : Fourchette bleue

Fourchette bleue dévoile sa liste 2017

C’est sous le thème « Remettre les poissons du Québec sur la table des québécois » que Fourchette bleue dévoile aujourd’hui sa liste 2017. Issues de la pêche durable, les 40 espèces de poissons, de fruits de mer, de mammifères marins et d’algues qui ont été choisies par Fourchette bleue viennent ainsi bonifier les assiettes des consommateurs avides de découvertes culinaires, de gastronomie, de saine nutrition et de produits du Québec.

Ce sont le couteau droit, la loquette d’Amérique, le phoque du Groenland, l’huître de mariculture, la baudroie d’Amérique, le nori et de nombreuses autres espèces issues du Saint-Laurent marin qui seront à l’honneur cette année. C’est un total de 40 espèces que les chefs, poissonniers et amateurs de poissons et fruits de mer auront la chance de mettre dans leur assiette, dès l’ouverture de la saison de pêche 2017.

Plus spécifiquement, la liste Fourchette bleue 2017 propose 13 espèces d’algues, 3 espèces issues de la mariculture, 22 espèces de poissons et fruits de mer ainsi que 2 mammifères marins.
Cette année, le retour du buccin commun (bourgot) fait office de bonne nouvelle ! « Le bourgot avait été retiré de la liste 2016 de façon préventive. Certains stocks, notamment du côté nord de la Gaspésie et aux Îles de la Madeleine avaient montré un certain affaiblissement. Toutefois, comme les autres zones ne posent pas d’inquiétude, plusieurs scientifiques ont proposé de réintégrer l’espèce. D’ailleurs le bourgot est l’espèce qui a connu le plus grand succès depuis la création de Fourchette bleue » a mentionné Sandra Gauthier, directrice d’Exploramer. « Aujourd’hui, il n’est plus rare de voir le bourgot dans les menus des restaurants de Montréal ou de Québec ».

D’un autre côté, l’équipe de Fourchette bleue a préféré retirer le hareng d’automne de la liste pour 2017, vu la diminution considérable des stocks. Le bigorneau (littorine), qui est souvent confondu avec le bourgot, a également été retiré de la liste faute d’approvisionnement stable.

Oursin vert – Photo : Frédérick Deroy

La mye commune, pour sa part, reste sur la liste. Toutefois, elle passe de la production maricole à la pêche en milieu naturel. La mye commune est principalement récoltée manuellement sur la Côte-Nord et aux Îles-de-la-Madeleine.

Avec sa liste 2017, l’équipe d’Exploramer veut permettre aux consommateurs québécois de se réapproprier les poissons et fruits de mer d’ici, et ainsi minimiser l’importation de produits étrangers. « Alors que les pangasius, tilapias ou crevettes tigrées, qui sont bien moins goûteux que nos produits québécois, trônent sur les étals de nos poissonneries, nos poissons et fruits de mer, considérés comme les plus fins au monde, s’en vont vers les marchés internationaux » a tenu à conclure Sandra Gauthier.

Pour connaître la liste des espèces marines Fourchette bleue 2017 et pour soutenir le développement de Fourchette bleue, visitez : www.exploramer.qc.ca.

Créée par Exploramer, Fourchette bleue valorise les produits marins du Saint-Laurent relativement méconnus du grand public et certifie les restaurants et les poissonneries du Québec qui s’engagent à faire découvrir à leurs visiteurs ces espèces rarement trouvées dans les assiettes des consommateurs. Le tout dans un objectif de développement durable et de protection de la biodiversité. Fourchette bleue certifie plus de 80 restaurants et poissonneries partout au Québec.

Source : Laurie Dumas
418 763-2500, poste 236

Entrevue : Sandra Gauthier
418 763-2500, poste 235


Algues. Photo : Fourchette bleue

Espèces marines valorisées par Fourchette bleue 2017

1. Baudroie d’Amérique
2. Buccin commun (Bourgot)
3. Calmar du Saint-Laurent
4. Capelan
5. Chaboisseaux sp.
6. Clovisse arctique
7. Couteau droit
8. Crabe araignée
9. Crevette nordique
10. Flétan Atlantique
11. Flétan du Groenland (Turbot)
12. Gaspareau
13. Grande Argentine
14. Hémitriptère Atlantique
15. Loquette d’Amérique
16. Mactre de l’Atlantique
17. Mactre de Stimpson
18. Merlu argenté
19. Mye commune
20. Oursin vert
21. Phoque du Groenland
22. Phoque gris
23. Poulamon
24. Tanche tautogue

Les algues
1. Agar criblé
2. Alarie succulente (Wakamé atlantique)
3. Corail de Gaspésie
4. Entéromorphe sp. (Aonori)
5. Fucus sp.
6. Lacet de mer (Spaghetti de mer)
7. Laitue de mer
8. Laminaire digitée
9. Laminaire sucrée (Kombu royal)
10. Main de mer palmée (Dulse – Bacon de mer)
11. Mousse d’Irlande
12. Nori
13. Saccorhize

Les espèces issues de la mariculture
1. Huître
2. Moule bleue
3. Pétoncle géant

Partagez ce billet :
89 / 237

Top 5 – Café et gourmandises

Gourmands et amateurs de café seront comblés avec ces 5 suggestions de cafés à ne pas manquer en Gaspésie. Ma Cabane en Gaspésie Producteurs de sirop d’érable, les propriétaires de Ma Cabane en Gaspésie ont mis sur pied cette charmante boutique à Mont-Joli pour y...

Top 5 – Restaurants aux saveurs d’automne

Nous vous avons trouvé 5 restaurants qui mettent en valeur les récoltes d’automne histoire, de vous faire goûter la Gaspésie lors de votre prochaine virée.  Jardins de Métis  On retrouve aux Jardins de Métis 2 cafés en plus d’un restaurant à la Villa Estevan. Les...

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie