Billet de blogue

Photo : Tourisme Gaspésie

Top 5 – Rivières chargées d’histoire en Gaspésie

La pêche au saumon fait partie intégrante de l’histoire de la Gaspésie. Avec 22 rivières sur tout le territoire de la Gaspésie, il y en a des histoires de pêche à raconter! Voici 5 rivières chargées d’histoire à ne pas manquer lors de vos vacances en Gaspésie!

Photo : Tourisme Gaspésie

Rivières Matapédia et Causapscal
Les rivières Matapédia et Causapscal sont bien connues pour la pêche au saumon depuis plus d’un siècle. L’histoire raconte que le premier pêcheur sportif à Causapscal fut Lord Mount Stephen, qui acheta de nombreuses terres donnant sur les rivières Matapédia et Causapscal. Mais c’est seulement au début du XXe siècle que de riches hommes d’affaires canadiens et américains rachetèrent les anciennes propriétés de Mount Lord Stephen afin de former le Matamajaw Salmon Club. Toute l’histoire vous est racontée au Site historique Matamajaw! De plus, un arrêt au Musée de la forêt et du saumon vous permettra, entre autres, d’en apprendre davantage sur la vie du célèbre guide de pêche Richard Adams.

Rivière Cascapédia
La rivière Cascapédia, c’est 48 fosses réparties dans 4 secteurs sur un total de 92 km. Mais c’est également une rivière chargée d’histoire! En plus d’y pêcher, vous souhaitez tout connaître de l’histoire de cette rivière? Le Musée de la Rivière Cascapédia vous permettra d’en apprendre sur différents aspects de son histoire, comme celle de la princesse Louise, fille de la reine Victoria, qui est venue pêcher sur la rivière en 1879.

Rivière Bonaventure
La pêche sportive au saumon est pratiquée sur cette rivière des plus cristallines depuis plus d’un siècle. À cette époque, à qui était réservée la pêche sur la rivière Bonaventure? Aux riches Américains et aux membres de clubs privés sélects. Depuis 1978, l’Association des pêcheurs sportifs de la rivière Bonaventure a vu le jour. Quelques années plus tard, c’est au tour de la zec d’être créée afin d’assurer la gestion d’une portion du territoire. La rivière Bonaventure, c’est de la pêche au saumon dans 98 fosses à gué ou en canot sur 65 km ouverts à la pêche!

Photo : Jean-Pierre Huard

Rivière Matane
À Matane, la pêche au saumon est facilement accessible. En effet, il est possible de pêcher sur la rivière Matane autant dans un décor urbain qu’en pleine forêt. Les adeptes de pêche ou curieux d’en apprendre davantage sur la pêche et le saumon peuvent s’arrêter à la passe migratoire afin d’observer le saumon dans sa migration… et de tout connaître sur sa biologie! C’est d’ailleurs à la passe migratoire que vous pourrez apprendre tout sur l’histoire des ponts et barrages de la rivière Matane ainsi que sur la pêche sportive.

Les 3 rivières de Gaspé
Les rivières York, Dartmouth et St-Jean sont situées dans la région de Gaspé. Un club de pêche a été créé sur chacune des rivières à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle : le « York River Fishing Club » date de 1909; le « Dartmouth River Fishing Club » vit le jour en 1895 et le  « St John River Salmon Club » a été créé en 1899. D’ailleurs, chaque fosse porte un nom bien précis, souvent chargé d’histoire! À vous de les découvrir!

Pêcher son propre saumon est une expérience à vivre. Il y a d’ailleurs quelques rivières-écoles qui vous permettront de vivre ce rêve. Sinon, visitez les musées et les centres d’interprétation, comme le site des Chutes et Marais à Causapscal, ainsi que ceux mentionnés dans ce billet, cela vous permettra d’en apprendre encore plus sur le saumon et l’histoire de la pêche! La pêche en Gaspésie est certainement chargée d’histoire! #gaspesiemesvacances

Vivez l’expérience complète au www.tourisme-gaspesie.com/MesVacances

Mots-clés
Partagez ce billet :
150 / 238

Faire de la longue randonnée en Gaspésie

Voilà quelques pistes pour comprendre l’offre de longue randonnée en Gaspésie. Voyager au rythme de ses pas, de refuge en refuge, sac au dos et bottes aux pieds, voilà une expérience à vivre pour tout amateur de randonnée. En Gaspésie, c’est non seulement possible, mais...

1 commentaire

  1. Lucien LeBlanc 7 mai 2017 à 9 h 47 min

    Tous ce que vous nous montrer est très beaux, je sui moi même Gaspésien mes qui vie a l’extérieur.
    Mes je vais en Gaspésie tous les été.
    VVP Continuer a nous envoyez de sais beaux messages.
    Merci.
    Lucien.

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie