Billet de blogue

Photo : Antoine Blier

Top 5 – Pêche au saumon en Gaspésie

Amateurs de pêche en quête de dépaysement et de belles prises : vivez l’expérience de la pêche au saumon en Gaspésie! Voici 5 suggestions de rivières aux eaux limpides où taquiner le roi des salmonidés.

Photo : Zec de la rivière Matane

La rivière Matane

Facilement accessible, non contingentée et jouissant d’une montaison annuelle de plus de 3 000 saumons, la rivière Matane est la rivière école par excellence! S’étendant sur près de 80 km, elle relie le lac Matane au Saint-Laurent en traversant la centre-ville. Avis aux non-initiés : un cours de 8 h, offert par la Société de gestion de la rivière Matane, vous permettra de connaître les rudiments de cette pêche et, surtout, de découvrir tout le plaisir qu’elle procure. De quoi vous donner la piqûre de la Gaspésie!

Photo : Zec de la rivière Madeleine

La rivière Madeleine

Coulant du côté nord de la péninsule gaspésienne, la rivière Madeleine parcourt 150 km des hauteurs des monts Chic-Chocs à son embouchure dans le golfe du Saint-Laurent. Plus de 1200 saumons frayent chaque année dans ses eaux, qui comptent environ 74 fosses. La rivière Madeleine comporte, entre autres, l’impressionnante chute du Grand-Sault, haute de 25 m, qui barrait autrefois l’accès aux saumons vers le haut de la rivière. À présent, une passe migratoire souterraine unique au monde construite dans un tunnel de 140 m permet au saumon de franchir le Grand-Sault et de remonter la rivière!

Photo : Antoine Blier

Le trio des rivières York et Darmouth et Saint-Jean

Coulant toutes trois en grande partie en zone inhabitée, ces trois légendaires rivières s’entrecroisent et se rejoignent avant de se jeter dans la baie de Gaspé. Peu achalandée, la Darmouth est reconnue pour ses paysages à couper le souffle. La Saint-Jean, d’une limpidité notoire, est réputée pour l’expérience tout inclus de son pavillon du même nom. Enfin, la rivière York, qui compte parmi les plus convoitées au Canada, vous émerveillera avec ses eaux émeraude. Elle promet une chaude lutte avec le roi de ses eaux, qui y dépasse régulièrement les 12 kilos.

Photo : Mathieu Dupuis

La rivière Bonaventure 

Prenant sa source dans le parc national de la Gaspésie, la rivière Bonaventure coule sur 125 km – dont 65 km ouverts à la pêche – avant de se jeter dans la baie des Chaleurs. Elle compte un nombre impressionnant de 98 fosses. Ses eaux de grande qualité, froides et transparentes, offrent d’excellentes conditions de pêche au saumon et le rendent facilement repérable. Il est possible de pêcher à gué dans plusieurs fosses, mais la pêche à bord d’un canot est de mise lorsque le niveau de l’eau est élevé.

Photo : Tourisme Gaspésie

Les rivières Matapédia et Patapédia

Avec des prises de 18 kilos qui ne sont pas rares et de 3 000 à 5 000 saumons qui remontent son cours chaque année, la rivière Matapédia honore sa réputation de l’une des meilleures rivières à saumon au Québec. Prenant naissance au lac Matapédia, elle sillonne une magnifique vallée sur 87 km. Sa sœur, la rivière Patapédia, coule sur 70 km en pleine forêt et offre un habitat exceptionnel au saumon. Ensemble, les deux rivières offrent aux pêcheurs une grande tranquillité et de magnifiques paysages composés de montagnes escarpées.

Avec 22 rivières à saumon accessibles aux eaux cristallines, des prises de taille supérieure et un décor enchanteur, la Gaspésie est LA destination pour la pêche au saumon!

Vous visualisez déjà une magnifique prise mordre à votre mouche sur une rivière gaspésienne? Planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com et venez faire votre tour! #gaspesie

Partagez ce billet :
233 / 242

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie