En moyenne, les gens prennent de 7 à 10 jours pour visiter…

Combien de jours ai-je besoin pour faire le tour de la Gaspésie?

Billet de blogue

Photo : Mathieu Dupuis

Combien de jours ai-je besoin pour faire le tour de la Gaspésie?

En moyenne, les gens prennent de 7 à 10 jours pour visiter la Gaspésie dans le cadre de leurs vacances estivales. Cela dit, le nombre de jours nécessaire peut varier beaucoup d’une personne à l’autre. Voici quelques facteurs à considérer. 

Photo : LP Cusson – Tourisme Gaspésie

Les distances

Faire le tour de la Gaspésie (de Sainte-Flavie à Sainte-Flavie) signifie parcourir 885 km, ce qui équivaut à environ 11 heures de route. À cela, il faut ajouter la distance entre votre lieu de résidence et l’entrée de la Gaspésie (environ 3 h 30 de Québec ou 6 heures de Montréal) en empruntant l’autoroute 20.

Si vous voulez faire des activités, il faut également prévoir du temps pour vous arrêter. Disons que l’on compte une journée de route pour arriver en Gaspésie et une pour en partir. Puis, on estime un maximum de 3 heures de route par jour (ajuster à votre réalité, si vous voyagez avec de jeunes enfants par exemple), on arrive donc ainsi à un minimum de 6 jours, comme dans l’exemple ici :

Jour 1 – Montréal – Gaspésie
Jour 2 – 3 heures de route + visites
Jour 3 – 3 heures de route + visites
Jour 4 – 3 heures de route + visites
Jour 5 – 2 heures de route + visites
Jour 6 – Gaspésie – Montréal

Par contre, vous pourriez très bien répartir vos distances différemment et faire beaucoup de route les 2 premiers jours, puis rester au même endroit et ensuite partir. L’idée est qu’il faut tenir compte de vos déplacements et de la superficie du territoire et de ses intérêts.

Rivière-à-Claude. Photo : Tourisme Gaspésie

Gardez cependant en tête que faire de la route en Gaspésie, ce n’est pas rouler pendant 3 heures sur l’autoroute. Vous longerez la mer, verrez des paysages magnifiques et aurez l’occasion d’arrêter pour faire des activités un peu partout le long du trajet. La route fait partie des vacances!

Les activités

Le deuxième aspect à tenir compte est les activités que vous désirez faire. Visiter un centre d’interprétation ne demande pas nécessairement le même temps que gravir une montagne par exemple. Si vous comptez principalement faire de la randonnée, il vous faudra garder cet aspect en tête.

Parc national Forillon. Photo : Tourisme Gaspésie

D’un autre côté, si vous préférez profiter des paysages, flâner sur la grève et lire un bon livre assis sur votre balcon à l’hôtel, vous ferez le tour beaucoup plus rapidement.

En résumé, choisissez votre activité et considérez le temps dont vous disposez. Si vous désirez faire de la randonnée, mais disposez seulement d’un long week-end de congé, vous pourriez opter pour vous rendre dans un parc et en profiter pleinement plutôt que de tenter de faire le tour trop rapidement.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de faire le tour de la Gaspésie pour passer des vacances en Gaspésie!

Consultez la section Planifier votre voyage de notre blogue pour d’autres trucs et conseils. Planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com et venez faire votre tour! #gaspesie

Partagez ce billet :
161 / 248

2 commentaires

  1. Denis Perron 25 mai 2017 à 17 h 52 min

    Et maintenant facilement accessible aux propriétaires de voitures électriques. http://www.aveq.ca/actualiteacutes/reportage-rouler-vert-la-gaspesie-dorenavant-branchee

  2. Carmen Vallée 9 août 2018 à 9 h 40 min

    Et pour être dépaysé dès le départ, empruntez le côté Nord de la Gaspésie, où la densité des espaces naturels dépasse la densité de la population. Vous serez fasciné par ses splendides paysages côtiers, ses montagnes abruptes tout le long du littoral. C’est magique cette direction car le coup d’oeil n’est pas le même quand on voit la série de falaises qu’on va avoir à longer en s’en allant vers l’Est que si on en voit juste une à la fois quand on revient de l’Ouest. En plus quand on s’en vient de l’Ouest, si vous devez rouler vers la fin de l’après-midi ou en soirée quand le soleil descend, le soleil nous ébloui et c’est moins facile de voir le paysage, alors imaginez quand il se reflète en plus sur la mer, c’est difficile cet effet du double éblouissement. Alors, je trouve que de commencer le tour de la Gaspésie par le côté Nord est ce qui est à privilégier!

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie