Faire le tour de la Gaspésie, c’est se remplir le cœur de…

Le Tour de la Gaspésie Gourmande - Percé (2e partie)

Billet de blogue

Percé. Photo : Sylvie Ruel

Le Tour de la Gaspésie Gourmande – Percé (2e partie)

Faire le tour de la Gaspésie, c’est se remplir le cœur de grands espaces, d’air pur et de beauté. Et si on y ajoutait le plaisir gourmand? Le bonheur y serait doublement au rendez-vous. Nous l’avons fait et sommes revenues enchantées de nos découvertes. Voici la 2e partie de notre Tour gourmand.

Microbrasserie Auval. Photo : Sylvie Ruel

Passer par Val-d’Espoir, la capitale de la marmotte, sans nous arrêter à la brasserie Auval, aurait été une grave erreur. D’autant plus que le brasseur Benoît Couillard était sur place pour nous parler de sa passion et que ses bières s’envolent dès qu’elles arrivent sur la tablette. Cofondateur de la brasserie Pit Caribou, la première microbrasserie gaspésienne à avoir vu le jour en 2007 (on en compte une bonne dizaine aujourd’hui) Benoît Couillard a décidé, en 2015, de brasser sa propre bière. Car il aime créer, innover et brasser. Ses bières à base de petits fruits (framboises, cassis, agrumes…) font des malheurs. Nous avons été conquises par sa bière à la framboise, vieillie en fût de chêne.

Comptoir Monsieur Émile. Photo : Sylvie Ruel

A Percé, nous nous sommes arrêtées pour le lunch au Comptoir de Monsieur Émile, où j’ai dégusté un excellent tartare de saumon. Le petit resto est bruyant, mais par ses fenêtres, on peut s’évader vers le large. Puis nous sommes allées marcher sur la nouvelle Promenade de Percé, qui a été entièrement refaite après la terrible tempête de 2017. Disons que la ville de Percé a repris du gallon; la promenade de bois et la plage, reconstruites au coût de 21 millions $ demeurent une fort belle réussite et ajoutent au charme de la ville.

Photo : Sylvie Ruel

Nous avons pris notre repas du soir dans ce qui a été une véritable institution en Gaspésie: L’Auberge du Coin-du- Banc. Cette auberge, qu’a dirigée pendant quelques décennies l’Irlandais Sidney Maloney, a été rachetée récemment par les jeunes et dynamiques Pascale Deschamps et Jean-François Tapp. « Nous sommes conscients que cette auberge est un lieu mythique, dit Pascale. Nous voulons respecter le passé mais amener l’entreprise en 2019. Notre mission est d’intégrer la couette, la fourchette et le plein air. » L’auberge, qui porte maintenant le nom de Camp de base Coin-du-Banc offre 9 chambres ainsi que de petits chalets qui surplombent la belle plage de Coin-du-Banc. Ce soir-là, le jeune chef Alex Pringle Rondeau nous a comblés de plaisir avec ses entrées de galettes de morue sauvage, ses aranchinis et son maquereau fumé, qui ont été suivies par sa morue accompagnée de légumes frais en plat principal. Et la tarte au sucre de Camille était divine! L’auberge offre à ses clients diverses activités de plein air, ainsi que des journées de pêche avec un pêcheur gaspésien et des tours en voilier autour de l’île Bonaventure.

Fous de Bassan. Photo : Sylvie Ruel

Après une nuit de sommeil réparatrice, nous sommes parties en bateau vers l’île Bonaventure, en admirant au passage le Rocher Percé (Parc national de l’île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé). Nous avons emprunté le sentier qui traverse l’île pour rejoindre à l’extrémité la colonie de Fous de Bassan. Les 120 000 fous de l’île sont la deuxième colonie au monde mais la seule qu’il est possible d’approcher d’aussi près. Et le spectacle est saisissant ! Nous avons marché sur les sentiers tout autour de l’île et, affamées, nous nous sommes attablées au Resto des Margaulx pour manger la meilleure soupe de poisson des environs.

Photo : Sylvie Ruel

Dans une vieille église anglicane, qui a été désacralisée par le diocèse anglican de Percé, nous avons fait connaissance avec Mathieu, l’un des 4 actionnaires passionnés de la distillerie La Société Secrète. Et que mijote cette Société Secrète? Un dry gin Les herbes folles, que l’on fait vieillir en barrique de chêne ( 42,8 % d’alcool). « Nous nous inspirons de la nature qui nous entoure, dit Mathieu. Nous utilisons les plantes que nous pouvons trouver à moins de 45 minutes de marche de la distillerie. » La Société Secrète produit également des élixirs à base de petits fruits, tels la camerise et le cassis.

Microbrasserie Pit Caribou. Photo : Sylvie Ruel

La microbrasserie Pit Caribou à L’Anse-à-Beaufils est un autre success story. « En 2007, à la fondation de l’entreprise, nous avons brassé 15 000 litres de bières, nous confie Brad, un porte-parole de cette populaire microbrasserie. En 2018, nous en avons brassé 800 000 litres. » Pit Caribou a ses classiques : elle offre en tout temps 5 bières, qui portent des noms ayant des références à la Gaspésie et qui sont disponibles à travers tout le Québec. Elle brasse aussi de nombreuses bières ponctuelles et saisonnières, telles la Lollipop, une bière aux petits fruits ou encore des bières fabriquées avec des levures étrangères, telles levures de Norvège.

Autre incontournable : le Magasin général historique authentique 1928, à L’Anse-à-Beaufils que nous visiterons avec plaisir en compagnie de personnages d’époque costumés.

Enfin, nous avons terminé notre journée à La Maison du Pêcheur, une autre institution gaspésienne. Le restaurant a été agrandi avec une belle verrière qui donne sur la mer. L’atmosphère y est animée et le service, excellent. Le menu, évidemment, est un hommage à la mer gaspésienne : crème d’oursins de Percé, potage aux algues marines… n’en sont que quelques-unes des spécialités. J’ai opté pour les pétoncles au whisky et pour une pieuvre plus que délicieuse, en entrée.

Ce billet a été rédigé par Madame Sylvie Ruel, journaliste indépendante. Elle était l’invité de Tourisme Gaspésie et de Gaspésie Gourmande en tournée dans la région du 25 au 30 juin dernier. Elle a été conquise par les multiples activités de plein air tout en profitant du savoir-faire régional de nos producteurs agro-alimentaires.

Planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com et venez faire votre tour! #gaspesie

Partagez ce billet :
224 / 260

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie