Billet de blogue

Mont Lyall. Photo : Phil Émond

Ski de montagne : Val-d’Irène et domaines de la FQME en autonomie

Partez à l’aventure dans la Zone blanche de Val-d’Irène ou sur l’un des sites de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade pour goûter tout le plaisir du ski hors piste en autonomie en Gaspésie!

Skieurs au sommet du Parc régional Val d'Irène
Parc régional de Val-d’Irène. Photo : Michel Laverdière

Parc régional Val d’Irène – Zone Blanche

Porte d’entrée des Chic-Chocs, le parc régional de Val-d’Irène, reconnu pour sa station de ski alpin avec neige 100 % naturelle, a développé un secteur non balisé, non sécurisé, non damé et non patrouillé, réservé au ski de montagne. Cette Zone blanche, qui propose un dénivelé skiable de 170 m, est idéale pour ceux qui veulent s’initier au hors piste. Il est toutefois recommandé d’avoir un niveau de ski expert pour s’y aventurer, puisque la Zone blanche compte des pentes très fortes avec une inclinaison maximale de 35 degrés.

Vous pouvez y accéder de deux façons : en prenant le télésiège, vous descendrez une partie de la piste Familiale avant de monter avec des peaux d’ascension jusqu’à la Zone blanche, située sur le versant sud-est. Il est aussi possible de s’y rendre à partir du chalet avec des raquettes ou des peaux d’ascension. Puisque le secteur est reconnu pour être à risque d’avalanches, renseignez-vous auprès du service de patrouille avant d’y entreprendre une journée de hors piste. Assurez-vous aussi d’être au fait des règles à suivre pour profiter de la Zone blanche.

Domaines de la FQME

Nous vous suggérons ci-dessous cinq sites affiliés à la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME). Ces sites sont accessibles aux personnes ayant adhéré à titre de membres annuels de la FQME ou qui ont payé une adhésion journalière en ligne à une borne d’autoperception à l’entrée d’un sentier d’accès. Ces adhésions permettent de bénéficier d’une assurance accident-invalidité et responsabilité civile, évitant ainsi que les propriétaires terriens des sites ne soient tenus responsables en cas d’accident. Tout le monde est ainsi protégé.

Attention : bien ce ne soient pas des nécessairement des sites difficiles, les domaines de la FQME ne sont pas idéaux pour faire ses premières expériences de hors piste. Il n’y a aucune entreprise derrière ni encadrement sur place. De plus, il n’y a pas forcément de bâtiment pour se réchauffer.

Skieur de montagne au mont Lyall dans la réserve faunique des Chic-Chocs en Gaspésie
Mont Lyall. Photo : Phil Émond

Mont Lyall, niveau intermédiaire

À 45 minutes de voiture de Murdochville ou 50 minutes de Sainte-Anne-des-Monts, le mont Lyall se dresse aux abords de la réserve faunique des Chic-Chocs. Il propose un dénivelé skiable de 330 m, avec des sous-bois en îlots permettant de descendre en toute fluidité. Il faut compter environ 45 minutes pour atteindre le sommet avec des peaux d’ascension ou un peu plus en raquette. Il est aussi possible d’atteindre le sommet en héliski avec un forfait du Chic-Chac.

Skieur hors-piste au mont Porphyre à Murdochville
Photo : Mont Porphyre, Éric Marchand

Mont Porphyre (Murdochville), niveau intermédiaire à expert

Le mont Porphyre propose une dénivellation raisonnable de 250 à 300 m et une inclinaison variant entre 30 et 40 degrés, mais également une superbe vue panoramique. Que vous soyez un néophyte ou un expert dans ses premiers jours de glisse, vous trouverez votre compte parmi ses 12 pistes (sous-bois) et ses deux champs de neige. Si vous choisissez l’ascension avec peaux, laissez votre voiture dans le stationnement de la route 138, près de la borne du km 38. Notez également que le Chic-Chac y propose la remontée en motoneige ou en catski avec service de guide.

Skieur au mont Pesaq à Gaspé
Photo : Mont Pesaq

Mont Pesaq (Gaspé), niveau débutant à expert

À 10 minutes du centre-ville de Gaspé, le mont Pesaq (« il neige » en micmac) est le paradis de la poudreuse avec ses champs de neige boisés! Huit lignes sont actuellement aménagées sur cette montagne au dénivelé de 200 m (sommet : 260 m) qui compte des inclinaisons jusqu’à 50 degrés et des sauts pour les plus téméraires. D’autres secteurs aménagés demeurent plus accessibles avec une petite partie d’initiation à 20 degrés. Depuis Gaspé, vous devrez rouler 7 km vers Saint-Majorique, tourner à gauche et faire 4 km, puis tourner à gauche après une clôture métallique avant d’arriver au stationnement. Suivez ensuite les indications Mont Pesaq sur le sentier d’accès (500 m) jusqu’au pied de la montagne.

Vue aérienne du mont Maria
Mont Maria. Photo : FEMQ

Mont Maria, niveau débutant à expert

Situé dans les montagnes de Maria, dans la Baie-des-Chaleurs, ce premier site de ski de montagne fédéré de la FQME propose un dénivelé de 300 m. Les pistes ont été aménagées dans une ancienne érablière et vous permettent donc de skier parmi de magnifiques érables matures. Le sentier d’accès commence immédiatement aux abords de la route Deschênes, où vous devez vous stationner sur le côté nord (la déneigeuse passant sur le côté sud). Un premier sommet vous attend à l’issue d’une approche de 20 minutes avec peaux d’ascension. Vous y trouverez une tente prospecteur pour vous réchauffer. Vous pouvez aussi atteindre un second sommet en poursuivant une trentaine de minutes sur le sentier. Il n’existe pas encore de carte topographique de l’endroit, mais les sentiers de montée sont bien circonscrits.

Montagne Saint-Pierre (La Rédemption), niveau expert

Située à La Rédemption, dans la MRC de La Mitis, la montagne Saint-Pierre ne doit pas être confondue avec le mont Saint-Pierre, qui est quant à lui localisé en Haute-Gaspésie. Offrant un dénivelé skiable d’environ 140 m, la montagne Saint-Pierre propose quatre sous-bois aménagés pour le hors piste sur son flanc nord. On y accède en montant avec des peaux d’ascension. L’approche (4 km) représente un certain défi. Fait important à noter : les sentiers de cette montagne, dont le sommet atteint 906 m d’altitude, sont uniquement praticables lorsqu’il y a une grande quantité de neige au sol, ce qui est évalué à un minimum de 1 m 50. De plus, le site n’est pas patrouillé et compte très peu de signalisation. Il vaut donc mieux être expérimenté et s’assurer d’avoir l’équipement spécialisé nécessaire avant d’entreprendre du ski de montagne dans ce secteur!

Skieurs dans les Chic-Chocs en Gaspésie
Photo : Phil Émond

Note importante

Avant de partir pour une aventure en ski de montagne, consultez le bulletin d’information du Centre d’Avalanche. Il vaut mieux pratiquer cette activité haute en adrénaline en groupe, bien équipé et bien informé!

Vous souhaitez partir à l’aventure dans la Zone blanche de Val-d’Irène ou sur l’un des sites de la FQME pour vivre le plaisir du ski de montagne en autonomie en Gaspésie? Planifiez votre escapade hivernale à tourisme-gaspesie.com… puis venez faire votre tour! #gaspesiehiver

* Le texte a été inspiré du contenu des sites Web de Zone ski (Val-d’Irène et montagne Saint-Pierre) et de la FQME, sur lesquels vous trouverez plus d’information sur les monts mentionnés.

Partagez ce billet :
95 / 213

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie