Billet de blogue
Photo : Mathieu Dupuis

Top 5 – Chutes en Gaspésie

Parmi les nombreuses et majestueuses chutes du paysage gaspésien, en voici 5 qui ont tout le potentiel de vous envoûter grâce à leur beauté naturelle.

Chute Hélène. Photo : Trésors cachés de la Gaspésie

Chute Hélène, Réserve faunique de Matane

Du haut de ses 70 m, l’impressionnante chute Hélène peut se vanter d’être plus grande que les célèbres chutes du Niagara, qui font au maximum 53 m de hauteur! Cette chute est située dans la Réserve faunique de Matane, sur le sentier international des Appalaches (SIA). Le ruisseau Mem, qui l’alimente, provient des petits lacs de montagne Bardey et Colemen, au pied du mont Collins.

Il est possible d’accéder à la chute de deux façons. Vous pouvez opter pour un trajet de 3 km de niveau intermédiaire (dénivelé de 280 m) depuis l’Auberge de montagne des Chic-Chocs, ou encore pour une randonnée d’une journée via la ZEC Cap-Chat. Pour y arriver, prendre la rue des Fonds à Cap-Chat, juste avant le pont qui traverse la rivière Cap-Chat et suivre les indications. De l’entrée de la ZEC, vous devrez faire 20 km sur une route de gravier pour attendre le stationnement du Petit-Sault. À 1,6 km au nord du stationnement se situe le point de départ du sentier de randonnée vers la chute, à la jonction de la route 1 et du Sentier international des Appalaches. Un stationnement est aménagé 200 m passé cette jonction, au nord du pont enjambant le ruisseau Bascon sur la route 1.

Le parcours pour se rendre à la chute Hélène, qui fait 8,2 km aller-retour, est de niveau intermédiaire. Il se caractérise par une succession de longues montées et de courtes descentes. Après avoir traversé un ruisseau à gué, vous accéderez au sentier qui vous mènera à la chute Hélène. Vous devrez alors poursuivre vers le nord et traverser le ruisseau Bascon sur une passerelle suspendue. Arrivé sur l’autre rive, vous aurez un premier point de vue sur la chute. Vous en aurez un autre au bout du sentier d’accès vous permettant d’approcher la chute. L’altitude, à destination, est de 385 m.

Le Voile de la Mariée. Photo : Mathieu Dupuis

Voile de la Mariée, La Martre

Surtout connu pour son fameux phare rouge tout en bois et encore fonctionnel, le petit village de La Martre compte un autre magnifique attrait : la chute le Voile de la mariée. Sur le bord de la route 132, une petite halte routière a d’ailleurs été aménagée afin de permettre aux visiteurs de s’arrêter en toute sécurité pour l’observer. Son nom poétique vient du fait que le ruisseau Sorel, duquel elle coule, rencontre un escarpement important qui engendre une chute d’eau vaporeuse… à la manière d’un voile de mariée. Cet attrait a inspiré le nom d’une bière blanche d’inspiration belge (Witbier) de la microbrasserie Le Malbord (Sainte-Anne-des-Monts) : Le Voile de la mariée, brassée avec du chanvre local et biologique.

Chute de la rivière aux Émeraudes. Photo : Mathieu Dupuis

Chute de la rivière aux Émeraudes

La rivière du Portage, désignée sous le nom de rivière aux Émeraudes par les locaux, est située entre Bridgeville et Coin-du-Banc, près de Percé. Ce lieu paradisiaque aux eaux turquoise ne manque pas d’étonner tous les visiteurs qui y sont de passage! Au pied de la chute, la rivière offre une espace de baignade (non surveillé) ainsi que des galets pour relaxer.

Pour vous y rendre depuis Percé, roulez 10 km direction Gaspé. À 1 km de l’intersection des routes 132 et Lemieux (feu jaune clignotant), tournez à gauche au panneau jaune Rivière du Portage (Rivière aux Émeraudes). Continuez sur cette route sur environ 4,5 km. Vous pourrez vous garer à la carrière de roche (attention aux camions). Par la suite, vous devez marcher environ 600 m sur un sentier menant à une plateforme offrant un très beau point de vue sur la chute. Vous pourrez ensuite descendre un escalier abrupt vers la rivière. Attention : le sentier (avec racines au sol) et l’escalier abrupt peuvent être glissants s’ils sont mouillés. Le trajet peut être ardu pour certaines personnes, dont les jeunes enfants, et l’accès à la rivière est à vos risques. À vous de juger jusqu’où vous souhaitez vous rendre.

Avis aux adeptes de randonnée : le site de la rivière aux Émeraudes est l’un des premiers arrêts du sentier des Rivières, reliant Coin-du-Banc à L’Anse-à-Beaufils. Totalisant 27 km, il varie d’un niveau facile à intermédiaire.

La Chute du Grand Sault, Carleton-sur-Mer

Vous pourrez apercevoir la ravissante chute du Grand-Sault depuis le sentier du même nom, qui fait partie du réseau Carleton-sur-Mer–Maria. Ce sentier de niveau facile, qui s’étend sur 2,9 km, est accessible depuis le stationnement du réseau situé dans le 3e Rang, à Maria. Il se poursuit jusqu’à la jonction des sentiers Mont Carleton et Les Pionniers, à Carleton-sur-Mer, peu après la chute du Grand-Sault, qui prend naissance dans le ruisseau Glenburnie. D’autres sentiers du réseau, variant de 1,4 à 4,9 km, permettent d’observer des ruisseaux et des chutes. Interreliés, ces sentiers sont aménagés de manière sécuritaire, avec plusieurs ponts, escaliers et belvédères offrant de superbes points de vue.

La chute à Philomène. Photo : Tourisme Gaspésie

La chute à Philomène, Saint-Alexandre-des-Lacs

Haute de 33 m, la magnifique chute à Philomène est accessible en tout temps, toute l’année. Pour vous rendre y rendre, prenez la direction Saint-Alexandre-des-Lacs au clignotant un peu au sud d’Amqui, puis suivez les indications (attention : VR s’abstenir). Vous pourrez accéder à la chute depuis deux sentiers, situés après les aires de pique-nique où vous pourrez vous ravitailler. Un des sentiers, aménagé avec des marches, vous permet de descendre vers le bas de la chute; vous y ferez un bon exercice lors de la remontée!

À découvrir sur le site : un spectaculaire belvédère en forme de proue de bateau aménagé en porte-à-faux au-dessus de la chute, avec une surface translucide à l’extrémité. Aménagée par le Club de VTT, cette infrastructure est accessible aux personnes à mobilité réduite. Déjà prête à accueillir les visiteurs, elle sera inaugurée officiellement au début de l’été 2019.

Séduit à l’idée de contempler la beauté naturelle des chutes gaspésiennes? Planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com et venez faire votre tour! #gaspesie

Partagez ce billet :
95 / 208
3 commentaires
  1. Richard Toupin 28 juin 2019 à 2 h 48 min

    Merci pour ce blogue si instructif! Depuis mon adolescence, ces endroits ne fascinent! La beauté de ces sites est une invitation à prendre la route! Bravo!❤️

  2. Margaret 28 juin 2019 à 8 h 10 min

    I do not speak French, therefore I would love to receive this information in English as we would like to visit the Gaspe coast

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie