Voici 5 rochers uniques à ne pas manquer lors de votre passage…

Top 5 - Rochers spéciaux à Percé

Billet de blogue

Photo : Tourisme Gaspésie

Top 5 – Rochers spéciaux à Percé

Voici 5 rochers uniques à ne pas manquer lors de votre passage à Percé, reconnu comme Géoparc mondial UNESCO. Prenez aussi plaisir à découvrir les légendes et croyances qui y sont rattachées!

Photo : Marie Leblanc

Le rocher Percé 

Icône de la destination, le rocher Percé est la formation rocheuse la plus célèbre de la Gaspésie. Elle attire en effet plusieurs milliers de visiteurs chaque année! Situé à 200 m de la rive et mesurant 45 m de haut à la pointe de son obélisque, le rocher Percé est visible de partout au village. Formé de 5 millions de tonnes de calcaire avec des veines de calcite, il s’effrite toutefois, petit à petit. Il possédait même deux arches jusqu’en 1845! Depuis plusieurs années, il n’est plus possible de se rendre au pied du rocher en raison des importantes chutes de pierres qui surviennent chaque année, rendant l’expédition dangereuse. Vous pourrez tout de même voir d’un peu plus près cet impressionnant attrait depuis la promenade de Percé ou encore lors d’une expédition de kayak ou de bateau de croisière vers l’île Bonaventure.

La Tête d’indien

Le rocher en forme de tête d’indien est l’un de ceux rattachés à une légende transmise de génération en génération. Elle raconte que des hommes blancs venus d’Europe sur un grand voilier ont un jour jeté l’ancre dans cette anse. Alors qu’ils s’approvisionnaient en eau douce et en fruits sauvages sur le rivage, ils ont aperçu une jeune Indienne qu’ils ont capturée et amenée dans leur lointain pays. Le triste visage que l’on voit dans le rocher serait celui de son amoureux qui attend inlassablement son retour, résolu dans son chagrin à tourner le dos à la mer, qui ne lui ramènera pas sa bien-aimée.

Pour vous y rendre : faites un arrêt à la halte routière de Saint-Georges-de-Malbaie, directement sur la route 132. Marchez sur la plage pour voir le rocher de plus près

La Grotte. Photo : Mathieu Dupuis

La Grotte 

Connu localement sous le nom de « La Grotte », ce site est en fait une gorge. Le passage répété de l’eau y a façonné la roche et forme une magnifique chute! On y trouve un sanctuaire dédié à la Vierge, patronne des pêcheurs, vestige d’un lieu de pèlerinage autrefois important pour la région.

Pour vous y rendre : depuis le Géoparc mondial UNESCO de Percé, empruntez la route de gravier et un sentier de 0,2 km (comprenant un escalier).

Le Pic de l’Aurore

Constituant le sommet de l’imposante falaise la Muraille, qui se jette dans la mer, le Pic de l’Aurore a une composition très particulière qu’il est rare de pouvoir observer, particulièrement au Québec. Le site de la Commission de toponymie du Québec mentionne que « Selon une publication du ministère de la Voirie (1930), le cap doit son nom à « son sommet nu que caressent les premiers rayons du soleil levant et qui prend une magnifique teinte rose lorsque les rayons de l’aurore l’illuminent ». L’appellation anglaise qu’on lui connaît, « Rosy Peak », s’inspire aussi des couleurs aurorales. »

Pour vous y rendre : stationnez-vous à la halte routière, à 2 km du village en direction ouest, sur la route 132. Un court sentier vous permettra de vous rendre au belvédère donnant une vue magnifique sur le Pic de l’Aurore et la mer.

La Crevasse. Photo : Mathieu Dupuis

La Crevasse 

Trésor caché de Percé, le site de la Crevasse est impressionnant. La vue y est magnifique, vous permettant d’observer les monts Chic-Chocs et la pointe de Forillon. Surtout, vous pourrez y observer une faille profonde dans le flanc de la montagne.

Pour vous y rendre : depuis le Géoparc mondial UNESCO de Percé, vous pourrez accéder à la Crevasse via trois sentiers distincts, de longueurs et de niveaux variées.

Contemplez les rochers spéciaux de Percé et tendez l’oreille pour connaître les légendes et croyances qui y sont rattachées! Planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com et venez faire votre tour! #gaspesie

Partagez ce billet :
162 / 260

1 commentaire

  1. Kevin Randlett 23 avril 2018 à 5 h 07 min

    Bonjour!
    Bien qu’il se peut que le rocher aille 45m de haut a l’obélisque, je crois qu’il est quand même préférable de dire que son point le plus haut culmine a près de 90m! Presque le double!

Répondre à liliane Annuler la réponse

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie