Billet de blogue
Phare de La Martre. Photo : Mathieu Dupuis

5 phares à visiter en Gaspésie

Avec plus de 700 km de littoral, la Gaspésie vous surprendra avec pas moins de 14 phares sur ses côtes! En voici 5 qui valent tout particulièrement votre visite.

Les phares que nous vous présentons sont non seulement observables de l’extérieur; ils vous accueillent aussi dans leur intérieur chargé d’histoire pour en faire l’ascension. Rassurez-vous : ceux qui le permettent sont tout à fait sécuritaires! Si vous hésitez à y monter, songez au point de vue incroyable que vous aurez au sommet, et surtout à la fierté que vous ressentirez quand vous dominerez la côte. Vous vous y sentirez si petits et si grands à la fois! Convaincus ? C’est parti!

Phare de La Martre

Véritable icône en Gaspésie, le phare de La Martre est entièrement rouge, à l’exception d’une bande blanche face au nord. À l’intérieur, l’escalier qui vous mènera au sommet est composé de paliers, plutôt que d’être en colimaçon. Tout en haut, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur la côte sinueuse du côté nord de la Gaspésie, avec la mer à perte de vue. À même le site, un musée vous permettra également de vous familiariser avec son histoire et son fonctionnement.

Phare de Pointe-à-la-Renommée. Photo : Jean-Pierre Huard

Phare de Pointe-à-la-Renommée

Unique en son genre, le phare de Pointe-à-la-Renommée vaut largement le petit détour que vous devrez faire sur une route de gravier pour vous y rendre. À flanc de montagne, vous y aurez une vue sur la mer à couper le souffle! Ce phare se distingue comme étant celui ayant le plus voyagé puisqu’il a été rapatrié de Québec en 1997 après 20 ans d’exil. Il fut aussi la première station radio maritime en Amérique du Nord (station Marconi).

Phare de Cap-des-Rosiers
Phare de Cap-des-Rosiers. Photo : Mathieu Dupuis

Phare de Cap-des-Rosiers

Une fois au sommet de l’imposant phare de Cap-des-Rosiers, qui s’élève sur 34 m, vous pourrez vous targuer d’avoir monté le plus haut phare du Canada! La vue y est saisissante et, avec un peu de chance, vous aurez peut-être la joie d’apercevoir des baleines au loin.

Phare de Cap Gaspé. Photo : Mathieu Dupuis

Phare de Cap-Gaspé 

Situé à l’extrémité du Cap-Gaspé, dans le parc national Forillon, ce petit phare blanc au toit rouge a de quoi vous surprendre. Nul besoin d’être grand lorsqu’on trône au sommet d’une falaise de 95 m! Côté baie comme côté golfe, l’étonnant petit phare vous réserve un point de vue d’observation parfait.

Phare de Bonaventure
Phare de Bonaventure. Photo : Mathieu Dupuis

Phare de Bonaventure 

Surplombant la baie des Chaleurs, le phare de Bonaventure est parfois ouvert aux visites en haute saison. Tout en bois et à 4 côtés, il est très représentatif des phares en bois de petite taille érigés au début du 20e siècle. Si vous souhaitez y monter, vérifiez-en d’abord l’accès au Bureau d’accueil touristique de Bonaventure. Profitez aussi de votre passage pour prendre une bouffée d’air salin en explorant les environs. La marina et la plage pourraient bien vous donner envie de vous y poser quelques heures.

Circuit des phares et autres lieux de patrimoine maritime

En plus des 14 phares qui s’élèvent le long de la côte gaspésienne, plusieurs autres sites et bâtiments mettent en valeur le patrimoine maritime gaspésien. Découvrez-les grâce au circuit présenté sur notre site Web et à un autre article sur notre blogue :

Charmés à l’idée de découvrir ces superbes phares qui égayent les côtes gaspésiennes ? Pour bien savourer chaque instant, planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com. #gaspesie

Partagez ce billet :
126 / 134

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2022 Association touristique régionale de la Gaspésie