Billet de blogue

Photo : Jean-Pierre Huard

Top 5 – Randonnée vers les plus hauts sommets gaspésiens

Faites votre choix parmi les 5 plus hauts sommets de la Gaspésie à découvrir lors d’une randonnée d’un jour dans les Chic-Chocs!

Mont Jacques-Cartier – 1270 m

À l’est du parc national de la Gaspésie, le mont Jacques-Cartier (4 h à 5 h) est connu pour la harde de caribous qui y habite, le seule au sud du Saint-Laurent. Avec de la chance et un peu de patience, vous risquez d’en apercevoir quelques-uns au sommet, à plus de 1000 m d’altitude, où ils s’alimentent de la végétation de type toundra alpine. De niveau difficile, le sentier pour s’y rendre est de 8,3 km (aller-retour) et présente un dénivelé de 465 m. Le mont est accessible du 24 juin au 30 septembre, selon un horaire restreint. Le transport par navette est obligatoire pour y accéder. Informez-vous avant de partir.

Mont Richardson – 1180 m

Situé dans le secteur des monts McGerrigle, au sud du parc national de la Gaspésie, le mont Richardson est l’un des beaux défis du parc. Le sentier fait 11,5 km et présente un dénivelé de 705 m, pour une durée moyenne de 6 h de randonnée. Le sentier est généralement abrupt et rocailleux, mais vos efforts seront grandement récompensés par la magnifique vue panoramique sur les sommets des environs. Accessible du 1er mai au 30 novembre, il s’agit d’une bonne option de longue randonnée au printemps et à l’automne.

Photo : Roger St-Laurent

Mont Albert – 1154 m

Randonnée vedette du parc national de la Gaspésie, le mont Albert est bien souvent le premier auquel les visiteurs s’attaquent lors de leur passage dans la région. Il faut dire que la vue au sommet est magnifique! L’expression «  Une mer de montagnes » y prend tout son sens. Deux options s’offrent à vous : faire un aller-retour sur le même sentier, composé d’une ascension de 850 m sur un peu plus de 5,5 km suivie d’un retour sur le même chemin, ou encore contourner le mont et redescendre par la cuve pour compléter «  Le tour du mont Albert » plutôt que de revenir sur vos pas. On parle alors d’une randonnée de 17,4 km pouvant prendre de 6 à 8 h. Ce mont est accessible seulement du 9 juin au 30 septembre.

Mont Logan – 1150 m

Situé à l’extrémité ouest du parc national de la Gaspésie, le mont Logan partage la frontière de la réserve faunique de Matane. On s’y rend en navette à partir du Centre de découvertes et de services du parc national de la Gaspésie ou en longue randonnée (avec coucher en refuge ou en camping sur les sentiers). En regardant vers le nord, il est possible de voir le fleuve Saint-Laurent et les éoliennes de Cap-Chat alors que vers l’est, les monts Fortin, Collins et Matawees créent un paysage impressionnant. Ce mont est accessible du 24 juin au 8 octobre seulement.

Mont Xalibu – 1 140 m

Également situé dans le secteur des monts McGerrigle, le mont Xalibu (5 h à 6 h) est répertorié par le parc national de la Gaspésie comme un sentier de niveau difficile. Il présente un dénivelé de 540 m et une longueur de 10,7 km. En plus d’une magnifique vue au sommet, le sentier du mont Xalibu vous offre un accès au Lac aux Américains dès le départ, ce qui rend le tout encore plus agréable. Il est accessible du 9 juin au 30 septembre.

Fébrile à l’idée de choisir quel sommet conquérir lors d’une randonnée d’un jour dans les Chic-Chocs? Planifiez votre séjour à tourisme-gaspesie.com et venez faire votre tour! #gaspesie

Partagez ce billet :
104 / 213

Laisser un commentaire

Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2017 Association touristique régionale de la Gaspésie